recettescrédits: colonne de droite du relevé de banque et de votre journal

c'est à peine si j'ose vous en parler.

C'est simple et basique car la plupart des écritures concernent des comptes clients et si, malencontreusement, une écriture autre vient se glisser dans le lot, il est fort probable que ce soit une bonne surprise ( subvention, remboursement d'impôt ou de TVA ) et les bonnes surprises donnent des ailes à la science comptable.Quand vous aurez codifié une fois un crédit singulier, vous n'oublierez pas le goût particulièrement bon de la rentrée innatendue !

Ah oui, au fait, les sommes portées en crédit concernent, en général, des sommes qui vous sont dues (par des clients, par l'état, les organismes sociaux, etc..).

Vous allez bientôt maitriser le journal de banque après avoir tout appris sur les journaux d'achats et de ventes; vous allez presque éviter le "compte d'attente"et , bon an mal an, vous allez maîtriser les bases; j'achète, je vends, je paye et j'encaisse.

Reste une question majeure : est ce que je gagne quelque chose où suis je en train de manger mon capital ? ai je plus de dettes que de créances ?          en gros, combien ai je gagné ou combien ai je perdu ?

Je vais vous décevoir, vous êtes encore loin du compte mais je vais essayer de vous amener au bout du chemin.

Faites votre sac à dos, mettez y un plan comptable, un ordinateur programmé, du temps et surtout beaucoup de bonne volonté; après, on démarre...

A propos de recettes, si vous êtes commerçant