Vous avez entouré ou surligné tout ce qui avait atterri dans la classe 6 sans sortir des achats ou des OD.

L'erreur la plus fréquente, je vous la résume :

- vous êtes en train de saisir la banque et vous vous demandez "qui c'est Dupont ?".  Çà vous revient :c'est le bonhomme qui entretien la machine à café ! Et, tout de go, vous saisissez le règlement dans le compte "entretien machine à café" (compte61xxxxx). Si Dupont a facturé 119.60, vous allez le mettre dans le compte 61xxxx pour cette somme. Et comme vous aviez normalement déjà passé la facture de Dupont pour 100 HT et 19.60 de TVA, vous avez à la fois le HT dans le compte 61xxxx et le TTC que vous avez saisi sur la banque..........et le compte 401Dupont reste créditeur du montant TTC de la facture.Le plus bête est que si Dupont vous relance à tort, vous allez le payer une seconde fois.

conclusion : on ne demande jamais "qui c'est Dupont ?" quand on saisit un journal de banque.

tous les "qui c'est ?" sont des questions à poser quand on passe les achats ....

Bizarrement, cette erreur qui consiste à mettre directement en charges les règlements aux fournisseurs n'a pas son parallèle pour les clients. Quand un client paye, la majorité d'entre vous va mettre son règlement au crédit du compte client. On pourrait en déduire que la lucidité comptable est un peu dépendante de l'intérêt financier: on fait un effort quasi intuitif pour les comptes clients (vérifions qu'ils payent) et pratiquement aucun effort pour les fournisseurs, estimant que c'est à eux de vérifier leurs finances.

Mais la négligence égoïste dont on peut faire preuve à l'égard des fournisseurs peut nous conduire à les payer 2 fois (cf Dupont, le bonhomme de la machine à café).

Je vous donne un truc simple pour éviter ce genre d'erreur: quand vous enregistrez un paiement sur un compte de trésorerie, demandez vous si la dépense concernée est assujettie ou pas à la TVA.Si la dépense ou l'achat est assujetti à la TVA, vous l'avez normalement comptabilisé sur le journal des achats (fournisseurs) et le règlement concerne un fournisseur (401xxxxx).Si la dépense n'est pas assujetie à la TVA, vous n'avez peut être qu'un justificatif et vous n'avez pas créé de compte fournisseur surtout si vous avez payé comptant; dans ce cas, l'imputation directe dans un compte 6 est possible.

Je ne sais pas si je dois vous faire l'affront de parler des salaires, des charges sur salaires, de la TVA ou de l'impôt sur les sociétés.

C'est certain, si vous trouvez un de ceux là imputé directement en classe 6 en provenance d'un journal de trésorerie, questionnez vous sur votre entendement comptable et, sans vous poser de plus amples questions, dites vous une bonne fois pour toutes que les salaires vont dans un compte 42xxx, les charges sur salaires dans un 43xxx et ce qui est dû à l'état dans un compte 44xxx.

Je fais une paranthèse concernant les frais de restaurant et de carburant, chacun ayant sa propre manière de les comptabiliser (journal d'achat ou imputation en classe 6 sur les trésoreries) ; tout ça pour dire que vous adoptez la méthode que vous voulez mais que vous devez  toujours garder la même au cours du temps, faute de quoi vous allez perdre pied.N'ouvrez pas un compte fournisseur pour la station service du coin si vous passez directement en frais le carburant des autres distributeurs; là, je parle d'expérience et rien ne vous oblige à m'accorder du crédit mais...si vous ne me croyez pas, vous allez droit vres les embrouilles.

En gros, si vous n'avez pas vu de règlements faits aux fournisseurs, aux salariés, à l'état ou aux organismes sociaux dans votre classe 6, vous êtes en passe de réviser les comptes de bilan. Je me demande comment vous en êtes arrivés là si vite et surtout s'il y a des survivants..