un gribouillage pour comprendre que le seul résultat ne veut rien dire d'il n'est pas replacé dans son contexte.

Je vous fait un schéma, représentant un compte de résultat bénéficiaire. On pourrait s'n réjouir si :

- la trésorerie n'était pas négative (découvert)

- les capitaus propres étaient suffisants

- la capacité à financer des investissements existait

mauvais bilan

C'est l'exemple type d'un mauvais bilan, laissant augurer des difficultés allié à un compte de résultat miraculeusement bénéficiaire.

C'est un peu le sucre mis dans le poison pour tuer la bête.

Pour en revenir à mon propos : ne vous fiez pas au seul résultat même quand vous saurez pointer un grand livre et faire un bilan intermédiaire.

Alors, pourquoi cet abruti s'est entêté à nous faire comprendre la compta, à pointer les comptes si tout ça ne sert à rien ?

A votre place, j'aurais un coup de spleen surtout si vous suivez depuis le début.

C'était bien la peine de paramétrer les journaux, le plan comptable, d'apprendre à saisir, à éditer et à pointer !!

Il nous a fait le coup du "simulateur" : on se croit dans l'avion mais on n'avance pas d'un pouce.

Je vais encore jeter une chape de plomb sur votre science toute nouvelle : savoir paramétrer et comptabiliser ne sert à rien si on ne sait pas lire !

C'est la raison pour laquelle, je vais vous apprendre à lire; rassurez vous, vous n'avez pas fait tout ce chemin pour rien.

Tout ce qui a été dit auparavant est sérieux et utile parce qu'avant de savoir lire, il faut connaître les lettres et c'etait le but de tous ces articles qui faisaient votre apprentissage en comptabilité.

J'espère que votre apprentissage est suffisament avancé pour passer à la lecture, simple d'abord, avancée ensuite, analytique pour finir.

Nous allons commencer par faire simple, j'arrive !