Je vous avez dit qu'on pouvait gérer avec la trésorerie mais j'avais précisé qu'il fallait lire les comptes d'actif et de passif ( classes 4 et 5, ça vous dit quelque chose ?)

Et voilà qu'on me rétorque : "si j'ai du bénéfice, je dois avoir de la trésorerie et inversement !!!"

Je suis obligé de répondre : c'est du n'importe quoi !! et comme je ne vais pas être compris, je vais vous donner un exemple dans lequel on peut avoir une trésorerie pléthorique et des pertes.

Me voilà donc à le tête de 100.000 (ça c'est pour le banquier, ça me rend crédible). Je veux faire un hypermarché et je vais voir ledit banquier pour obtenir un leasing immobilier. Avec l'appui de la chaîne, je l'obtient moyennant 50.000 par mois.J'engage du personnel et j'ai des frais de fonctionnement, le tout pour 75.000 par mois.Admettons que tout est payé comptant et que je décaisse 125.000 par mois (50.000+75.000).

J'appelle les fournisseurs avec lesquels je négocie un paiement à 90 jours (3 mois pour un hyper, c'est illégal mais pas si improbable qu'il n'y paraît).

J'ouvre mon hyper et j'achète pour 1000.000 de marchandises le premier mois, idem pour le deuxième et le troisième.

Comme je veux lancer mon commerce, coûte que coûte, je vends tout à prix coûtant et sans aucune marge; je fais donc un chiffre d'affaires de 1000.000 par mois (le prix d'achat des marchandises).

A la fin du 1er mois :

j'ai encaissé   1000.000

j'ai payé          125.000  (salaires et frais)

il me reste       875.000

A la fin du 2ème mois :

il me restait         875.000

j'ai encaissé       1000.000

j'ai payé               125.000

il me reste          1750.000

A la fin du 3ème mois :

il me restait          1750.000

j'ai encaissé         1000.000

j'ai payé                 125.000  (coûts de fonctionnement)

j'ai payé                1000.000 (1ère échéance fournisseurs)

il me reste             1625.000

c'est à dire 125.000 de moins que le mois précédent tout simplement parce que le "crédit fournisseurs" a cessé de faire son effet. Si je continue comme ça, je suis "à sec" dans 13 mois et en découvert progressif de 125.000 par mois au delà.

Je vous épargne les détails sordides de la faillite qui s'en suit (mon suicide, le divorce, le veuvage, la délinquance juvénile des enfants et j'en passe..

Donc, de deux choses l'une:

- avant de lancer votre hyper, vous prenez un passeport pour les îles vierges et dès le 2ème mois, vous partez avec la caisse (ce n'est pas l'enseignement prodigué par ce blog)

- avant de dire que la trésorerie se porte bien, vous apprenez à éditer une balance et à faire un point entre les créances et les dettes mais encore fait il avoir appris à maîtriser la compta et, plus encore, avoir appris à savoir lire une balance !!

Alors, on arrête de vouloir rapprocher avec entêtement et persévérance la notion de résultat et celle de trésorerie ?

Imaginez, juste un instant, que notre hyper ait décidé d'acheter un Picasso pour le bureau du patron dès le 2ème mois; même avec une ébauche inconnue, la trésorerie était déjà à zéro mais il en était de même si notre hyper avait été rentable :

un conseil:

ne mélangez pas trésorerie (cash) et résultat !

On en parle après.....