En des temps reculés, je vous avez entretenu du compte 47100x, dit "compte d'attente" et véritable déchèterie de l'apprenti comptable.

Voici que la curiosité et l'imagination de quelques uns se porte sur le compta 108xxx, dit "compte de l'exploitant" et apparemment aussi commode et usité que le 471xxx.

Et quoi de plus légitime (?) dans la comptabilité d'une entreprise individuelle : "je ne sais pas ce que c'est, donc c'est surement personnel". Ce faisant, les comptes de bilan ne sont pas souillés par un 471xxx  suspect dont il faudra, en plus, assurer le pointage tôt ou tard.

La conclusion est simple : tout ce qui m'est à priori inconnu relève du 108xxx et la clarté de ma compta me réserve une place assurée à la droite du Seigneur , si jamais (ça c'est pour les lecteurs suisses).

Pour les téméraires, l'imputation est directe, sans état d'âme et la simplification est donc immédiatement assurée.

Pour les autres (ceux dont la témérité n'est pas arrivé à maturité), le 108xxx sera utilisé au niveau des OD et la conscience du pointage attentif sera préservée. Il est vrai que le 108xxx utilisé au niveau des OD de pointage se révèle aussi précieux qu'un couteau suisse et qu'il peut assurer indifféremment la révision des comptes clients, fournisseurs, rémunérations, dettes fiscales et sociales et même plus si vous en faites l'option.

Mais l'utilisation du 108xxx, c'est comme la première cigarette et ça devient vite addictif et il n'est pas rare de voir des pages d'OD pleines de débits et de crédits de comptes de toutes origines soldés par une seule et même ligne dont la codification est 108xxx.

Autrement dit, l'exploitant a tant encaissé et décaissé pour son entreprise qu'on en vient à se demander pourquoi il s'est donné le mal de s'immatriculer !!

Je ne vais pas vous faire l'affront de vous parler du 455xxx dans les petites sociétés, je suis quasiment certain que vous y avez déjà pensé.

Comme quoi, l'apprenti comptable, en dépit de son statut, a encore l'âme enfantine et le goût de la confiture haut perchée.

Alors, descendez de la chaise, et reprenez le cours normal de vos préoccupations comptables.

Je vais vous apprendre à attraper la confiture sans risque !!