D'abord une bonne nouvelle qui n'a rien à voir avec  notre propos mais qui me ravit : j'ai commis un petit ouvrage qui a été accepté par l'éditeur et que je vous propose de consulter dans la rubrique de droite : " A LIRE ABSOLUMENT ".

Ca c'était pour mon ego qui doit se remettre des sarcasmes qu'ont engendrés mes critiques des ratios et de leur utilisation en général.

Vous allez dire que je persiste dans la mauvaise humeur,(vis à vis des ratios), mais quand même :

- le Fonds de Roulement Net Global  (FRNG pour les intimes)                                                                                                                                          est primordial d'après de nombreuses chroniques qui se permettent le luxe de le calculer par le haut et par le bas (soit les capitaux permanents diminués des immobilisations, soit l'actif circulant diminué du passif exigible à court terme). En voici, en voilà du savoir faire!!

 

Tout ça pour un résultat qui intègre la totalité du stock dans les liquidités alors que 90% des boutiques ont besoin d'un stock minimum pour fonctionner et que ce "stock outil" ne peut pas être considéré comme liquide.

Tout ça en faisant abstraction du coté "factice" des comptes courants laissés dans les dettes à court terme alors que la trésorerie ne permet pas de les rembourser.

Tout ça pour "faire comme tout le monde" sans ce soucier des particularités de chacun.

J'ai pris le "FRNG" par ce je suis tombé dessus mais le calcul de tous les ratios hors du contexte propre à une boutique est inutile et dangereux.

 

un exemple pour montrer qu'il ne faut pas tomber dans les "généralités":

- créances clients 150.000

- CA TTC 400.000

-crédit moyen accordé aux clients : (150.000/400.000)*360 = 135 jours

-sauf que notre boutique réalise 70 % de son CA au cours du quatrième trimestre (elle fait des chocolats pour les fêtes) soit 280.000 de ca TTC sur les derniers 90 jours de l'année.

- le crédit moyen accordé aux clients : (150.000/280.000)*90 = 48 jours

je ne vous saoule pas d'autres exemples, vous aller y perdre les rudiments de latin que vous avez !

 

Simplement, avant de faire l'analyse d'un bilan, je vais essayer de vous dire comment "reclasser" les postes, comment déterminer ce qui est  réellement liquide et exigible, qui fait partie de l'actif circulant et du passif exigible, et quand même, parce que c'est la première des questions, vous apprendre à savoir si vous établissez des ratios pour récolter une information nécessaire et enrichissante ou si vous le faites complètement dans le vide dans le seul but d'occuper vos instants de mélancolie.

Pour voir une panoplie de ratios, je vous donne le lien qui suit ; ça peut vous amuser en attendant de savoir les utiliser à bon escient !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ratio_financier

Vous allez vous régaler ! (c'est facile je sais, on vient juste de parler de saucisson).