06 juin 2013

exceptionnel ou opportuniste ?

Je vous l'ai dit : pour bien commencer la lecture des comptes, commencez par ce qui sort de l'ordinaire pour savoir si l'altération des comptes ne relève pas de ces OD passées en fin de période et qui vont se nicher dans des coins que le quotidien comptable n'explore pas. Avant d'aller vers l'exceptionnel de l'exercice ou des exercices antérieurs, penchons nous rapidement sur le compte 654xxx et sa descendance. Reconnaissez que ce n'est pas le compte que l'on alimente spontanément au cours de la saisie courante. Vous passerez-t-il... [Lire la suite]
Posté par berthomier à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juin 2013

on continue à apprendre à lire (compte 658000)

je referme ma paranthèse concernant la longueur des comptes du plan comptable mais je dois reconnaître que vous avez bien fait de soulever le problème d'autant qu'il relève de la perversité des marchands de logiciels. Vous l'avez compris, demandez le complément à zéro et vous aurez résolu le problème. Nous en étions donc à la lecture des comptes et je vous recommandais de faire porter votre attention sur les comptes de la classe 1 et ce, parce que ces comptes peuvent influer de manière importante sur le résultat et les états de... [Lire la suite]
Posté par berthomier à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2013

Ah ! la classe 1

Je n'ai pas l'intention de vous perdre dans les méandres des subtilités comptables mais je ne voudrais pas que votre lecture du bilan fasse abstraction de la classe 1. Je vous ai déjà longuement parlé de la fixation psychopathe des banquiers sur ces fameux capitaux propres et sur l'incidence qu'ils ont dans les relations banque/client. Du coup, j'ai encore "commis" un de ces gribouillages dont je vous affuble de temps en temps pour rompre la morosité : Il est beau ce bilan : - de bons capitaux propres - des... [Lire la suite]
Posté par berthomier à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mai 2013

la classe 1 : un fourre tout

Je reconnais avoir été succint sur la classe 1 : -quelques considérations sur la capital (social ou individuel) -quelques considérations sur le compte de l'exploitant (108000) -une évocation des réserves -un soupçon de résultat -une digression rapide sur le report à nouveau   Après quoi, je suis allé directement vous entretenir des emprunts et de leur parts à long et court terme.   Je crois vous avoir en fait parlé de tout ce qui est utile (dans la vie courante du "comptabilisateur" normal ) mais j'aimerais qu'à la... [Lire la suite]
25 mai 2013

le paradoxe des emprunts

Je vous fais un petit schéma bien que je commence à soupçonner que vous commencez à savoir lire un bilan. Mais comme rien n'est moins sûr, on recadre quelques bases ! On est d'accord ?                  On est encore d'accord ,   Parce que l'actif est de plus en plus disponible en partant du haut (classe 2) pour arriver vers le bas (classe 5) Parce que le passif est de plus en plus exigible an partant du haut (classe 1) pour arriver vers le bas... [Lire la suite]
21 mai 2013

on parle capital ??

de l'entreprise individuelle..... C'est quoi ce capital là ? C'est simplement la différence cumulée au cours des années entre le bénéfice réalisé et les prélèvements de l'exploitant. fin de l'année 1 : capital initial ......................................................1.000 que vous avez apporté pour faire le tiroir caisse bénéfice.............................. ............................50.000 prélèvements personnels de l'année...............45.000   capital à l'ouverture du 2ème exercice : 1000+50000-45000= 6000 ... [Lire la suite]
Posté par berthomier à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2013

la classe 1 (les entreprises individuelles) paranthèse compte 108000

Je ne vais pas vous faire de "cachotteries", je vais vous parler des comptes de  classe 1 des entreprises individuelles et je vais commencer "sadiquement" par les comptes auxquels vous êtes une grande majorité à ne rien comprendre. Je ne vais pas commencer par le compte "capital" pour ne pas vous conduire sur des chemins impraticables qui vous feraient penser que votre ignorance comptable est mère de toutes les excuses. Non, je vais être pur, dur et bassement réaliste. Je commence donc par le compte 108000 dit "compte de... [Lire la suite]
Posté par berthomier à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2013

la classe 1 (les sociétés)

Comme toujours, nous allons faire dans le simple et commencer par la classe 1 des sociétés. Vous allez être éblouis de limpidité sachant que la classe 1 d'une société se compose uniquement : - du capital social, - des réserves, - du report à nouveau, - du résultat. Nous faisons abstraction ici des emprunts et des provisions qui sont communs aux sociétés et aux entreprises en nom propre. Imaginez, vous avez créé une société avec 10.000 de capital et si vous n'êtes pas du genre compliqué, ce capital restera à 10.000 et le compte... [Lire la suite]
Posté par berthomier à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2013

au mileu du gué

Pour le coup, je vous ai laissé plantés au milieu du gué. A vrai dire, je ne savais plus quelle rive regagner, celle de la comptabilité où nous nous trouvions ou celle de la fiscalité dans laquelle je vous ai fait un peu patauger.C'est vrai qu'il faut comptabiliser les amortissements mais que le choix du mode d'amortissement relève de la fiscalité et n'a rien à voir avec la technique comptable pure. Mais pour dire vrai, toute écriture comptable comporte un choix fiscal (récupérer ou pas la TVA, passer en frais ou pas, mettre dans un... [Lire la suite]
Posté par berthomier à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 avril 2013

chose promise, chose due..

  Je l'avais dit et même écrit, donc je le fais : je vous parle investissements, amortissements et OD s'y rapportant. A savoir, en premier lieu, c'est dans l'enregistrement du journal des achats que vous allez trouver vos investissements, c'est à dire l'achat de biens durables que vous allez utiliser pendant plusieurs années. Il y a toute une polémique quant à la limite de 500 € HT (l'unité) où l'imputation directe en charge est admise. J'ai consulté l'avis des uns et des autres sur les forums pour constater que l'un... [Lire la suite]
Posté par berthomier à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,