Je vais encore rester dans le simple et l'abordable.

Honnêtement, je crois qu'il vous faut encore quelques "tuyaux" avant de passer à la lecture analytique de la compta.

Alors, parlons de gestion simple et quoi de plus simple que de compter ses sous ?

La gestion quotidienne par la trésorerie n'est pas réservée aux seuls commerçants de foire et, pour ma part, j'ai connu des entreprises de taille respectable qui géraient et continuent à gérer ainsi.

En clair, je fais l'addition de mes avoirs (banque, caisse, clients, TVA récupérable) ...vous vous rappelez des classes 4 et 5 ?

Je fais également l'addition de mes dettes (fournisseurs, salaires, charges, TVA, impôts)...toujours de la classe 4 (5 si vous avez un découvert).

Je constate la différence entre les deux (avoirs - dettes) et surtout , je regarde l'évolution de cette différence dans le temps. Si le total des avoirs est de plus en plus supérieur au total des dettes, c'est que j'ai gagné des sous mais il se peut aussi que j'ai gagné des sous sans que ce soit perceptible à ce niveau.

Il se peut en effet que j'ai mis mon bénéfice dans du stock, que j'ai autofinancé un investissement ou, tout simplement, que j'ai pris les sous que j'avais gagnés.

Mais vous savez ce que vous avez fait et vous l'avez en mémoire et il vous sera facile de penser à vos prélèvements, à vos investissements ou au stockage.

Ne pas gérer par la trésorerie avant de gérer par la comptabilité pure relève d'une politique de l'autruche et d'un ensablement total de votre visibilité.

Je ne dis pas ça pour vous décourager de lire la comptabilité puisque tel va être notre propos dans nos prochains rendez vous mais il est évident que le thermomètre " trésorerie" , s'il n'est pas un remède, s'avère être une sérieuse vigie en matière de gestion.

Beaucoup de logiciels intègrent une fonction échéancier (dont pratiquement personne ne se sert) et je vous encourage à la mettre en place progressivement pour savoir à tout moment :

- ce que vous avez

- ce qu'on vous doit

- ce que vous devez

Vous serez ainsi capable, à tout moment, de connaître le montant de vos disponibilités et de voir venir les nuages s'il y a lieu.

C'était un entremet avant d'attaquer la lecture comptable mais pensez y.........