je vous ai conduit dans les caves les plus obscures de la comptabilité et je me rends compte que j'ai oublié l'essentiel !!

C'est vrai que je vous ai parlé de bilan, de compte de résultat, d'OD (opérations diverses) , de journaux et que je suis en train de vous parler de la manière de lire un bilan sans faire "impasse" sur l'essentiel.

 Allez, soyons honnêtes, j'ai beaucoup oeuvré pour votre savoir ! 

Mais voici qu'au contour d'un commentaire pertinent, je découvre que je suis loin d'avoir tout fait et que je suis obligé de faire une "parenthèse rectificative".

C'est vrai, j'ai essayé de vous donner un tas de tuyaux et d'astuces, mais j'ai oublié un élément essentiel : la longueur des comptes du plan comptable !

Je suis parti, solitaire, sur des comptes à 6 chiffres pour le plan comptable général et sur des comptes à 9 chiffres pour les comptes de tiers (clients et fournisseurs).

Il me semblait que la chose était acquise:

- que 6 chiffres suffisaient pour définir un compte général

- que 9 chiffres ( 401 et 411 suivis de 6 chiffres ou 6 lettres) suffisaient pour un compte de tiers.

 

Et je ne sais pas si cette omission est de ma faute ! Facile d'accuser les autres, mais il est vrai que certains logiciels permettent, dans la même comptabilité et sur le même dossier, de créer les comptes 421, 4210, 42100 et 421000.. C'est un exemple mais ça vaut pour tous les comptes et......... qui vous empêche de créer le 601, le 6010, le 60100 et le 601000, et ainsi de suite !

Moi qui voulait vous faire "pointer" le grand livre et la balance depuis des mois !

Je fais amende honorable mais avec une réserve : si votre logiciel permet ce genre d'acrobaties et si la longueur des comptes définie dans le plan comptable ne vous permet pas le complément à zéro, changez de logiciel !

C'est quoi le complément à zéro ?

C'est le fait de pouvoir saisir 421 et de voir s'afficher 421000 quand vous avez paramétré votre plan comptable à 6 chiffres ou de voir 421000000  si vous avez paramétré votre plan comptable pour 9 chiffres.

En fait, tout ça n'est qu'imbicilité primaire et source d'erreurs programmée par des vendeurs de logiciels mal intentionnés.

Si vous avez correctement paramétré la longueur des comptes (je reprends mon exemple : comptes généraux 6 chiffres et comptes de tiers 9 chiffres et lettres), votre logiciel, s'il est honnête et fiable, ne doit accepter que ces longueurs de comptes.

Je reviendrai plus tard sur les logiciels du marché, sur leur fiabilité et sur les prétendus "plus" de chacun d'entre eux.

Dans l'immédiat, nous en étions à apprendre à lire des comptes et nous allons perpétuer dans cette voie mais il était cependant nécessaire de savoir si vous étiez correctement équipés.

Ce serait bête de partir faire de la plongée sans avoir d'air !